Vous n'êtes pas identifié sur notre plate-forme ou votre profil n'a pas encore été validé par nos équipes.
Conformément à la réglementation en cours, vous ne pouvez pas accéder aux documents liés à cette opération.
Merci de bien vouloir vous identifier ou créer votre compte.

Projet déjà financé
59 Prairies Promege Holding Paris

Montant : 250 000 €

Rendement : 10%*

Remboursement prévu : T2 2020

Investissement minimum : 2 000 €

Pré-commercialisation : 49%

Présentation du projet

59 Prairies est la première opération parisienne financée par Koregraf. C’est une résidence de seulement 16 logements s’insérant au cœur du 20ème arrondissement de Paris, en lieu et place d’un immeuble vétuste, destiné à être démoli.

Ce programme est situé à 300 mètres de la place Gambetta, avec son métro (ligne 3) et sa mairie locale. Il est porté par Promege, jeune promoteur parisien fondé en 2017 par Jérôme Copolata (Président &i Associé à 45%), Clément Guillemin (Directeur Général & Associé à 45%) et Andréa Balistreri (associé à 10%).

Ces trois hommes connaissent bien le milieu de la promotion immobilière francilienne. Jérôme et Clément sont passés par de grands groupes nationaux en Ile-de-France et ont occupé des postes de direction. Andréa travaille avec les promoteurs franciliens depuis plus de 15 ans en tant que maître d’œuvre.

Promege est une entreprise de promotion immobilière francilienne au plus près du terrain. Sa stratégie est de cibler des emplacements de tout premier choix et de bâtir des résidences de standing et intimistes. En effet, à Paris et en première couronne, les petites résidences (30 lots maximum) intéressent moins les majors de la promotion immobilière en raison d’un équilibre délicat entre rentabilité prévisionnelle et coûts de structure.

En parallèle de deux opérations orchestrées en copromotion avec un autre promoteur (en cours de travaux et dans les temps), Promege lance avec 59 Prairies son premier programme en propre. La résidence 59 Prairies présente des prestations haut de gamme avec notamment des menuiseries double-vitrage en bois, du parquet massif français dans les pièces sèches ou des cloisons de distribution intérieure de type placostyl (meilleure isolation phonique que des cloisons de type placoplan).


Au 14/06/2018, le calendrier prévisionnel planifie :



• Une acquisition du foncier à la fin du T2 2018
• Un lancement des travaux concomitant au T3 2018
• Une livraison prévisionnelle au T1 2020
• Pour une durée des travaux prévisionnelle de 18 mois
• Un remboursement prévisionnel au T2 2020
• Pour une durée d’investissement prévisionnelle de 21 mois

Santé du projet : Aucun défaut ni événement

Date de clôture : 21/06/2018

Frais Risques Fiscalité
FRAIS

Aucun frais n’est facturé à l’investisseur. Le détail de notre rémunération peut être obtenu en s'adressant à Koregraf 29 cours Evrard de Fayolle 33000 Bordeaux

RISQUES

- Risque environnemental 
- Risque géopolitique (guerre) 
- Risque sismique 
- Sol non conforme à l’étude préliminaire rendant la réalisation du projet impossible 
- Défaillance sous-traitant, maître d’œuvre ou maître d’ouvrage 
- Intempéries, fouilles archéologiques 
- Risque d'illiquidité 
- Risque de défaillance de la holding du promoteur 
Ces risques ont fait l’objet d’un examen attentif par nos soins, dans le cadre d’une méthodologie développée par notre équipe de spécialistes.

Les obligations sont sous le régime commun des revenus de capitaux mobiliers, tant au point de vue CSG et CRDS que sur l'impôt sur le revenu. Cliquez ici pour en savoir plus.

Emplacement

59 rue des Prairies, - 75020 Paris



59 Prairies est situé à 300m de la place Gambetta. La proximité des transports (métro et tramway à moins de 500m), des commerces et des services (rue des Pyrénées, marchés, crèches, squares, bars-restaurants, cafés-théâtres) font de ce quartier l’un des plus agréables de l’Est parisien. Le 20ème arrondissement est l'un des plus populaires de la capitale.

L’augmentation des prix immobiliers (+9% sur un an à avril 2018 dans le 20ème) attire de nouveaux habitants dans cet arrondissement. L'ensemble contribue à créer une zone animée, vivante et éclectique. Cette augmentation correspond à une tendance de fond sur l’Est parisien.

La demande est croissante sur les 19ème et 20ème arrondissements et les communes limitrophes comme Montreuil, Bagnolet ou Pantin (+15% en 5 ans). Cela est dû à des prix attractifs (en comparaison aux autres arrondissements) et à des projets porteurs, comme le Grand Paris Express.