Vous n'êtes pas identifié sur notre plate-forme ou votre profil n'a pas encore été validé par nos équipes.
Conformément à la réglementation en cours, vous ne pouvez pas accéder aux documents liés à cette opération.
Merci de bien vouloir vous identifier ou créer votre compte.

Projet déjà financé
Le Clos des Bruyères Groupe TDH Chavagne

Montant : 450 000 €

Rendement : 9%*

Remboursement prévu : T3 2020

Investissement minimum : 2 000 €

Pré-commercialisation : 62%

Présentation du projet

Le Clos des Bruyères est présenté par le Groupe TDH, promoteur situé à Janzé (35) près de Rennes. L’aire urbaine rennaise a connu un fort développement des prix de l’immobilier ces dernières années, avec notamment une augmentation de + 6,8 % sur un an, depuis 2018, dans l'immobilier neuf.

L’opération, située à une quinzaine de kilomètres du centre-ville de Rennes, repose sur la construction de 14 maisons individuelles groupées (T4/T5) ainsi que d'un collectif de 7 logements locatifs sociaux. Il s’agit de la seconde tranche du projet, dont la première, composée de 4 maisons de la même typologie, a déjà été intégralement livrée et vendue fin 2017, début 2018.

A ce jour (août 2019), la commercialisation de la tranche 2 est très bonne avec déjà 7 maisons sur 14 réservées en VEFA, ainsi que le collectif, réservé en bloc par un bailleur social d'Ille-et-Vilaine (SAHLM). Ainsi, 62 % du chiffre d'affaires hors taxes est commercialisé.

Sur le plan technique, aucun point particulier n'est à relever. Les fondations préconisées par l'étude de sol sont standards, les maisons sont en R+1 et le collectif est en R+2. Aucun sous-sol n'est prévu et les prestations proposées sont milieu de gamme pour le collectif et haut de gamme pour les maisons. Le coût des travaux provisionné est cohérent et s'inscrit dans la continuité de la première tranche, livrée sans encombre. 

Les entreprises vont intervenir par corps d'état séparés sous la supervision du maître d'oeuvre et de M. Jacques Tobie, dirigeant fondateur du Groupe TDH, qui bénéficie d'un long parcours en promotion mais aussi dans le bâtiment (maçonnerie).

Les indicateurs financiers de la société TDH, audités par Koregraf, démontrent de la stabilité et de la solidité, illustrées par une bonne capitalisation de la société et une trésorerie régulière.

Santé du projet : Aucun défaut ni événement

Date de clôture : 29/08/2019

Dossier détaillé
Frais Risques Fiscalité
FRAIS

Aucun frais n’est facturé à l’investisseur. 
Le détail de notre rémunération peut être obtenu en s'adressant à :
Koregraf 29 cours Evrard de Fayolle 33000 Bordeaux

RISQUES

- Risque environnemental 
- Risque géopolitique (guerre) 
- Risque sismique 
- Sol non conforme à l’étude préliminaire rendant la réalisation du projet impossible 
- Défaillance sous-traitant, maître d’œuvre ou maître d’ouvrage 
- Intempéries, fouilles archéologiques 
- Risque d'illiquidité 
- Risque de défaillance de la holding du promoteur 
Ces risques ont fait l’objet d’un examen attentif par nos soins, dans le cadre d’une méthodologie développée par notre équipe de spécialistes.

Les obligations sont sous le régime commun des revenus de capitaux mobiliers, tant au point de vue CSG et CRDS que sur l'impôt sur le revenu. Cliquez ici pour en savoir plus.

Planning prévisionnel

Emplacement

Chemin de la Croix Blanche - 35310 Chavagne


Le Clos des Bruyères
se situe dans la commune de Chavagne, 3 900 habitants, petit village inclus dans Rennes Métropole (445 000 habitants) et situé à 17 kilomètres de la capitale bretonne. Le projet propose un cadre reposant dans un secteur pavillonnaire résidentiel.

La population chavagnaise profite de petits commerces de proximité, de restaurants et d’écoles primaires au sein de la commune. La proximité avec Rennes offre de plus un accès rapide aux lycées et aux activités économiques du département.

Cette proximité rennaise représente un atout considérable pour la commune qui ne cesse de se développer. Le cadre rural mais proche du milieu urbain rennais permet de viser un large panel d’acquéreurs potentiels pour le le Clos des Bruyères, du fait de la hausse des prix dans la capitale bretonne.

En effet, selon l’Observatoire de Fédération des Promoteurs Immobiliers (FPI), le prix de vente moyen de l’immobilier neuf au 1er trimestre 2019 est en hausse de +6,8 % sur Rennes Métropole par rapport à 2018, à un prix moyen de 3 750 €/m² SHAB hors parking.